Ministère de l'Hydraulique et de l'Assainissement

Facebook Twitter Vimeo Abonnement newsletter

Accueil / Projets / Projets en cours / Projet d’assainissement de dix villes

Projet d’assainissement de dix villes

Le Gouvernement du Sénégal a Bénéficié d’un accord de financement de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) d’un montant de 60 milliards FCA pour la mise en œuvre d’un Projet d’Assainissement dans les villes de Kaolack, Touba, Tivaouane, Louga, Saint-Louis, Matam, Tambacounda, Pikine Rufisque et Dakar.

L’objectif de cet important Projet est d’améliorer de façon significative les conditions de vie et de santé des populations en faisant passer le taux d’accès à l’égout dans la zone du Projet de 60% en 2019 mais également en réduisant de 30% le nombre de personnes affectées par les inondations.

Financement

Le coût global du programme est estimé à 60 milliards et est réparti comme suit :

  • BOAD : 10 milliards FCFA ;
  • Banques Commerciales : 44 milliards FCFA ;
  • Etat du Sénégal : 6 milliards FCFA.

Objectifs

L’objectif global du Programme est d’améliorer de façon significative les conditions de vie et de santé des populations en favorisant l’accès durable aux services publics d’assainissement. Les dix (10) villes concernées sont les suivantes : Dakar (Cambérène et Corniche Ouest), Pikine, Saint Louis, Tivaouane, Tambacounda, Rufisque, Kaolack, Louga, Touba et Matam.

Les objectifs spécifiques du programme sont les suivants :

  • Faire passer le taux d’accès à l’égout dans la zone du Programme de 56% en 2014 à 60% en 2019 et le taux de dépollution de 40% en 2014 à 45% en 2019 ;
  • Augmenter de 46% la capacité de traitement des eaux usées dans la zone du Programme par un traitement additionnel de 14 000 m3/jour ;
  • Atteindre un niveau de traitement des eaux usées conforme aux normes sénégalaises de rejet des eaux usées dans le milieu naturel ;
  • Réduire de 30% le nombre de personnes affectées par les inondations.

Consistance des travaux

La consistance des travaux du programme, dans les 10 villes, se présente comme suit :

Un système de collecte et de traitement des eaux usées, qui comprend :

  • 268 000 ml de réseau d’égout ;
  • 16 000 branchements à l’égout ;
  • 30 stations de pompage ;
  • 7 stations d’épuration (STEP).

Un réseau drainage des eaux pluviales, qui comprend :

  • 8 000 ml de caniveaux ;
  • 1 Station de pompage ;
  • 1 bassin de rétention avec une capacité de stockage de 39 000 m3.

Un système d’assainissement autonome qui comprend 503 édicules scolaires.

Etat d’avancement

L’état d’avancement du programme se présente comme :

  • Etudes APD et DAO : les bureaux d’études sont recrutés et les études sont en cours. Les rapports d’études APD et DAO seront produits progressivement entre fin décembre 2015 et avril 2016.
  • Sélection des entreprises : le recrutement des entreprises est programmé entre Décembre 2015 et Octobre 2016, suivant la production des DAO, élaborés dans la composante Etudes.
  • Travaux d’assainissement ; il est prévu de réaliser les travaux :
    • entre Juillet 2016 et Juillet 2018, pour les villes de Louga, Kaolack, Touba et Tivaouane ;
    • entre Septembre 2016 et septembre 2018, pour les villes de Dakar, Rufisque, Tambacounda et Matam ;
    • entre Novembre 2016 et octobre 2018, pour les villes de Pikine et Saint-Louis.